Retour à la liste des villes

Laval

Québec, Canada

La Ville de Laval voit le jour en 1965, mais son histoire remonte à près de 400 ans.

En un coup d'oeil

Ville Laval
Province Québec
Pays Canada
Population 422 993
Fondateur Jean-Noël Lavoie
Date de fondation 1965
Maire Marc Demers
Site touristique tourismelaval.com
Site de la ville laval.ca
Médias sociaux Compte Facebook Ville de LavalCompte Twitter Ville de LavalCompte Instagram Ville de LavalCompte YouTube Ville de LavalCompte Linkedin Ville de Laval

En 1636, l'île Jésus, le territoire correspondant à la ville de Laval comme on la connaît aujourd’hui, est donnée aux Pères jésuites à titre de seigneurie avant de passer aux mains de François Berthelot, conseiller et secrétaire du roi de France Louis XIV, en 1672. Ce dernier la conserve pendant trois ans avant de la céder, en 1675, à François Montmorency de Laval, évêque de Québec, qui la concède à son tour au Séminaire de Québec en 1680, qui en demeure seigneur jusqu'en 1854.

Le premier résident permanent de l’île Jésus serait Olivier Charbonneau, originaire de la province d’Aunis en France. Il s’y installe en 1675 avec son gendre, Guillaume Labelle. En 1681, la population de l’île Jésus est de 24 habitants et ce nombre progresse très lentement jusqu’à la signature de la Grande Paix de Montréal, entre Iroquois et Français, en 1701. Naissent alors les premiers noyaux et paroisses de villages, soit Saint-François de Sales (1702), Saint-Vincent de Paul et Sainte-Rose de Lima (1740) et enfin Saint-Martin (1774).

En 1823, la population passe à 6 500 âmes. C’est en 1855, alors que le régime municipal au Québec stipule que toute agglomération d’au moins 300 habitants devient une municipalité, que voient le jour les municipalités de paroisse de Saint-François de Sales, Saint-Vincent de Paul, Sainte-Rose de Lima et Saint-Martin. Cette dernière a d’ailleurs pour premier maire André-Benjamin Papineau, cousin du célèbre patriote Louis-Joseph Papineau.

Le territoire de l’île Jésus se développe avant tout comme un secteur agricole. Mais, à partir du début du XXe siècle, il se morcelle en petits villages et villes et s’urbanise rapidement. Le rythme de croissance effréné entraîne d’ailleurs son lot de difficultés, ce qui amène l’instauration de la Commission d’étude sur les problèmes intermunicipaux de l’île Jésus. Celle-ci recommande, en 1964, la création d’une ville unique. La Ville de Laval est créée le 6 août 1965 par la fusion des 14 municipalités du territoire.

En 2015, la Ville de Laval célèbre le 50e anniversaire de sa création. Décennie après décennie, Laval poursuit son développement et affirme ainsi sa position de troisième ville en importance au Québec. Laval est fière de faire partie du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique.

Laval, à la fois une ville et une région administrative du Québec, possède aussi les compétences attribuées aux municipalités régionales de comté. Avec ses quelque 422 993 habitants recensés en 2016, elle est la troisième ville la plus peuplée de la province. La ville est située sur l’île Jésus, qui est bordée au nord par la rivière des Mille-Îles et au sud par la rivière des Prairies, cette dernière délimitant sa frontière avec Montréal.

Histoire francophone

Laval, ville innovante
Dotée d'une vision stratégique dont l'objectif est de faire de Laval en 2035 une ville « urbaine de nature », la Ville figure parmi les organisations reconnues pour leur caractère innovant, entre autres, en ce qui concerne la gouvernance. Laval a en effet remporté le premier prix d'excellence de l'Institut d'administration publique du Québec en 2016, dans la catégorie Prix Monde municipal, en reconnaissance de sa démarche structurée d'accompagnement en transformation organisationnelle majeure, réalisée en collaboration avec l'École nationale d'administration publique. Ce même projet lui a valu, en 2017, la première place dans la catégorie Gestion innovante des prix décernés annuellement par l'Institut d'administration publique du Canada. De plus, ces deux marques de reconnaissance se sont ajoutées au Mérite Ovation municipale 2017 de l'Union des municipalités du Québec, que Laval avait déjà remporté pour cette même démarche.

Laval, ville de développement économique
Laval est la terre d'accueil de nombreuses entreprises qui dynamisent son territoire et contribuent à sa vitalité économique. À titre d'exemple, mentionnons la Cité de la Biotech, un pôle de science et d'affaires qui apporte à Laval une notoriété internationale sur le plan des biotechnologies et des sciences de la vie.

Outre la Cité de la Biotech, Laval a instauré un « écosystème » propice à l'innovation industrielle, scientifique, sociale et urbaine qui porte ses fruits. Des entreprises majeures comme Couche-Tard, Servier, Valeant, Pelican International, Savaria, Show Canada, Shan, Croesus, Uniboard Canada, Caterpillar et Arconic, et de plus petites entreprises comme Nanogrande poursuivent une croissance soutenue à Laval et contribuent à son succès économique.

La Ville mise aussi sur des projets ambitieux de revitalisation urbaine de type TOD (transit oriented development) à proximité des stations de métro Cartier et de la Concorde : il s'agit d'un mode de développement novateur qui favorise le transport actif et collectif. En plein cœur du centre-ville, dans le secteur voisin du métro Montmorency, Laval dispose de plusieurs éléments déjà en place ou en voie de l'être pour amorcer la réalisation d'un concept de quartier-campus comportant des établissements d'enseignement, des lieux de culture, de sport et de loisir, ainsi que des commerces, des bureaux et des projets résidentiels. Ce secteur se densifie et comprend de plus en plus d'immeubles d'habitation, de commerces, d'établissements d'éducation et d'édifices destinés au divertissement, comme la Place Bell. 

Par ailleurs, la Chambre de commerce et d'industrie de Laval, un partenaire important de la Ville de Laval, regroupe des gens d'affaires dynamiques et fait croître les occasions d'affaires pour ses membres et partenaires. Elle publie plusieurs fois par année un magazine qui passe en revue les bons coups de ses membres, mais qui informe également ses lecteurs sur les tendances, les perspectives, le développement à long terme du milieu des affaires lavallois, de manière à soutenir sa croissance, à assurer sa pérennité et à le maintenir sain et actif.

Laval, ville culturelle et artistique
La population lavalloise, dont la première langue officielle parlée est le français à 80,6 %, profite d'une offre culturelle qui se décline sous diverses formes et se déploie dans des lieux attrayants. Parmi ceux-ci, on trouve la salle André-Mathieu, le théâtre Marcellin-Champagnat, la Maison des arts de Laval et la toute nouvelle Place Bell, inaugurée en septembre 2017, dont l'amphithéâtre compte 10 000 places. Ces infrastructures culturelles peuvent accueillir à la fois des artistes qui s'arrêtent à Laval au cours de tournées nationales ou internationales et ceux qui désirent offrir des prestations dans des endroits plus intimistes.

Laval est également le théâtre de plusieurs manifestations culturelles, fêtes et festivals rassembleurs. Les Zones musicales, le Festival musical indépendant Diapason, Laval en blanc, le Festival des bières de Laval, la Grande Fête des pompiers, la Fête de la famille, Laval à vélo, les Virées patrimoniales en sont seulement quelques exemples. Ceux qui préfèrent une ambiance plus urbaine sont pour leur part comblés par le Centropolis, un carrefour situé en plein centre-ville, facilement accessible, où est proposée à l'année une offre de divertissement complète passant du cinéma aux sports extrêmes, de la restauration rapide à la fine cuisine et des rendez-vous familiaux aux soirées entre amis.

S'ajoutent à ces occasions de sorties les activités organisées par les organismes du territoire, dont le dynamisme est contagieux! Parmi ceux se consacrant à la promotion du français, la Société littéraire de Laval, un organisme professionnel de recherche, de création, de diffusion et de promotion de la littérature, est reconnue par la Ville de Laval. Constituée en 1985 par des amoureux de la langue et de la littérature, la Société s'est donné comme mission d'inscrire la littérature francophone comme discipline artistique professionnelle de création et de la faire rayonner partout à Laval.

De son côté, le réseau des bibliothèques de Laval compte neuf établissements répartis sur tout le territoire lavallois. Ces bibliothèques participent au développement de Laval en démocratisant l'accès à la connaissance, à la culture et à l'information. Grâce au réseau de bibliothèques, l'ensemble des citoyens de Laval a accès à des collections documentaires constamment bonifiées, à des services de qualité, à des technologies actualisées ainsi qu'à des activités destinées à des publics de tous âges.

En ce qui concerne les arts visuels, Laval n'est pas en reste! En plus de ses nombreux lieux d'exposition, la ville est associée à des artistes de renommée internationale qui y sont nés ou y ont vécu une très grande partie de leur vie. Les peintres Marc-Aurèle Fortin, Clarence Gagnon et Alfred Pellan sont originaires de Laval.

Quelques siècles avant eux, le sculpteur Louis-Amable Quévillon, actif dans son domaine dès le début des années 1770, a ouvert son atelier dans son village natal de Saint-Vincent de Paul dès le début des années 1790. Il a réalisé le décor d'une quarantaine d'églises au Québec, dont celle de Sainte-Rose, sur l'île Jésus, et a établi les standards de la sculpture religieuse dans la province au XiXe siècle.

De nombreux comédiens, humoristes, écrivains, journalistes, chroniqueurs, auteurs-compositeurs-interprètes, sportifs lavallois connaissent aussi un rayonnement et un succès enviable sur la scène francophone nationale comme internationale.

Par ailleurs, les touristes scientifiques trouvent également à Laval plusieurs occasions de se divertir. Une visite s'impose au Cosmodôme, musée sur l'exploration spatiale ainsi qu'à l'Aérosim Expérience, centre de simulation de vol sur Boeing 737 et avion de chasse F-16. Figurent aussi au programme le parc de la Rivière-des-Milles-Îles, refuge faunique protégé, et le Centre de la nature, grand parc doté d'une serre tropicale, d'une ferme d'animaux et d'une halte environnementale pour des ruches urbaines. À ces centres d'intérêt s'ajoutent notamment la centrale hydro-électrique Rivière-des-Prairies, offrant des visites guidées, et le Musée Armand-Frappier, proposant des activités éducatives qui favorisent la compréhension d'enjeux scientifiques liés à la santé humaine, animale et environnementale.

Laval, ville éducative
La Commission scolaire de Laval offre des services éducatifs francophones à la population de Laval. Organisme public, elle figure parmi les plus importantes commissions scolaires du Québec avec ses 54 écoles primaires, 14 écoles secondaires, 8 centres de formation professionnelle et 4 centres d'éducation des adultes. Laval compte aussi un collège d'enseignement général et professionnel francophone : le collège Montmorency. Il accueille plus de 7 000 étudiants à l'enseignement régulier dans l'un ou l'autre des cinq programmes préuniversitaires ou des 22 programmes de formation technique. Laval jouit aussi de la présence de campus universitaires, soit des établissements satellitaires de l'Université de Montréal et de l'Université du Québec à Montréal. Enfin, le Centre INRS - Institut Armand-Frappier offre aux étudiants des 2e et 3e cycles des installations de recherche en santé humaine, animale et environnementale. L'Institut est membre du réseau de l'Université du Québec.

Laval, ville symphonique
Laval est une des sept villes du Québec qui possèdent un orchestre symphonique. L'Orchestre symphonique de Laval, et son chef Alain Trudel, veulent démocratiser la musique classique en offrant, entre autres, des concerts gratuits extérieurs dans les parcs et espaces urbains de Laval ainsi qu'une programmation en salle qui se renouvelle chaque année.

Laval, ville touristique et accueillante
Laval est une étape incontournable pour les touristes en quête de quiétude, d'activités de plein air ou d'activités culturelles de haut niveau. En plus de recourir aux traditionnels déplacements en automobile, devenus efficaces grâce à un réseau routier bien développé, il est possible de découvrir le territoire au moyen du réseau de transport en commun relié à celui de Montréal, à partir des cours d'eau qui le bordent, à vélo, ou à pied dans son centre-ville en développement ou encore dans ses quartiers historiques. Pour accueillir les touristes qui viennent profiter des nombreux attraits de Laval ou qui y séjournent par affaires, le réseau hôtelier de Laval compte des infrastructures d'hébergement hors pair. Les grands hôtels qui s'y trouvent sont en effet dotés d'équipements offrant tout le confort voulu à leurs clients.

Laval, ville jumelée

Laval entretient des liens culturels et commerciaux avec d'autres grandes villes. La variété des thèmes et le potentiel d'échanges engendré par ces liens sont des atouts majeurs qui facilitent le développement des relations avec des pays membres de la francophonie. Ainsi, en 1984, Laval a signé un protocole d'amitié avec la ville de Laval en Mayenne (France). En 2000, elle a conclu un pacte de jumelage avec la ville de Nice (France), puis un autre protocole d'amitié, officialisé en 2011, avec la ville de Grenoble (France).

Laval, ville multiculturelle
Laval, bien qu'elle soit francophone en grande majorité, est la terre d'accueil de nombreuses communautés culturelles qui enrichissent différents aspects de la vie de sa population en y ajoutant les couleurs, sonorités, saveurs et coutumes d'autres pays de la francophonie, mais également d'autres communautés qui choisissent de s'y établir et de s'intégrer à la vie lavalloise.

Faites découvrir cette ville à vos connaissances